Voyage dans l’Ouest Américain [20.09.17 : Alcatraz, City Hall & Painted Ladies]

Ce matin, réveil encore très matinal, il est 6H quand j’émerge. Mes parents sont levés depuis encore plus longtemps, c’est qu’ils sont tenaces ! Aujourd’hui nous allons à Alcatraz, j’avais réservé les billets avant de partir car les créneaux partent très très vite. J’avais opté pour celui-ci, le premier « classique », malgré qu’il en existe un « bonus » encore plus tôt.

Nous nous préparons une fois de plus tranquillement et partons prendre le petit-déjeuner, il n’y a toujours personne car il est encore relativement tôt. Nous avons un peu le temps alors nous en profitons pour écrire les cartes postales à envoyer. Nous les avions acheté hier soir avec les timbres internationaux qui vont avec, maintenant le plus dur va être de pouvoir trouver une boite aux lettres sur notre chemin car c’est toujours quand on en cherche une qu’on ne la trouve pas !

A 7h30 nous quittons l’hôtel pour aller prendre le bus… bon ok j’ai vu un peu large car notre rendez-vous est à 8h45 pour un départ à 9h10 :D

Après le bus c’est le tramway que nous devons prendre, nous redescendons tous les piers pour arriver jusqu’au Pier 33 où a lieu les départs pour Alcatraz.

Il ne fait vraiment pas froid dehors mais le temps est un peu gris, il y a du brouillard sur les hauteurs et de minuscules gouttes qui tombent.

Nous arrivons devant le Pier 33, nous entrons dans la cours où se trouve des centaines de personnes prêtes pour embarquer. L’embarquement du bateau de 8h45 va bientôt avoir lieu. En attendant, nous nous posons sous un parasol du café. Nous allons également voir la très grande maquette qui se trouve au centre de la place. Elle représente Alcatraz et tout est sculpté en détail. Le ciel commence à se découvrir au fur et à mesure et nous donne un bel arc-en-ciel. Wahou !

Il est 8h30, l’embarquement pour le bateau de 8h45 est en cours, un énorme bateau est en train d’arriver au moment même où celui-ci s’en va. C’est réglé comme du papier à musique.

Le bateau part pile à l’heure, on nous fait alors rentrer dans la file pour embarquer sur celui de 9h10, un premier check des tickets puis une traditionnelle photos sur fond vert,  et allez, ça commence….

Depuis la file, nous voyons la Coit Tower dans le brouillard, je m’amuse à la prendre en photo quand soudain, 30s après elle apparait toute dégagée, le temps est dingue ici, quand même ! Nous pénétrons enfin sur le bateau, à 9h. Comme nous sommes parmi les premiers à monter, nous avons la possibilité d’aller directement au deuxième étage tout en haut. Il y a certes, un peu de vent mais il ne fait pas froid.

Le bateau part à l’heure et nous apercevons très rapidement le Bay Bridge puis nous nous éloignons de la côte, complètement dans le brouillard. Au bout de 2 minutes, nous ne voyons déjà plus San Francisco. Le trajet est très rapide, nous arrivons au bout de 15 minutes à Alcatraz.

L’île se devine rapidement avec son énorme réservoir. A la descente nous sommes redirigé vers le petite port de l’île pour écouter la gardienne du parc national. On nous rappelle les règles à respecter sur l’île, pas de nourriture, défense de sauter les clôtures et de s’aventurer en dehors de la zone et il est interdit de fumer en dehors de l’espace fumeur se trouvant sur le quai. Je trouve ça vraiment bien d’une manière générale à San Francisco je n’ai jamais été enfumée et ça fait du bien quand on est allergique comme moi.

Nous arrivons tout d’abord dans la salle du théâtre où une vidéo d’introduction nous est présentée, elle est disponible dans toutes les langues. Nous ne nous y attardons pas trop car nous voulons faire la visite par audio guide de la prison et pour cela il ne faut pas avoir peur de monter 3 pentes !

Quelques mètres plus haut se trouve l’entrée de la visite guidée. Un audio guide nous est remit, il y en a dans beaucoup de langues, c’est vraiment pratique, surtout pour mes parents.

Le parcours nous amène au cœur de la prison, dans les cellules qui détenaient auparavant les hommes les plus dangereux du monde. A l’entrée un écriteau « Break the rules and you go to prison, break the prison rules and you go to Alcatraz ».

On nous fait nous promener dans chaque allée, certaines cellules permettent de rentrer à l’intérieur, d’autres nous expliquent comment certains ont tenté l’évasion. Nous voyons l’ancienne galerie des armes et quelques portraits comme celui de Al Capone, couvrent les murs.

Dans l’audio guide, les prisonniers et gardiens se succèdent pour nous commenter tous les endroits par lesquels nous passons.

A un moment de la visite, nous sommes invité à nous rendre à l’extérieur, nous étions censé voir San Francisco au loin mais aujourd’hui, impossible de voir quoi que ce soit à part de la brume. Cela rajoute un petit quelque chose encore plus glauque.

On arrive enfin dans la partie administrative de la prison, nous voyons les parloirs, le bureau du directeur et les salles de repos des gardiens.

La visite se termine dans la cantine où tous les prisonniers avaient l’habitude de prendre leurs repas. L’audio-guide s’achève ici et nous indique la chemin pour redescendre et redonner les casques à l’accueil. Nous avons en tout cas beaucoup aimé la visite malgré le monde qui se bouscule presque dans les couloirs de la prison.

A 11H10 on entame la descente pour attraper le bateau de 11H25. Nous arrivons pile à l’heure sur le quai car il faut quand même une bonne petite marche pour descendre tout en bas. Il y a du monde qui attend le bateau mais moins que le matin quand même. Vu qu’il y a pas mal de trajet vers San Francisco, les gens peuvent visiter à leur rythme et prendre le bateau de retour de leur choix. C’est vraiment une très bonne idée je trouve :)

Les mouches nous accompagneront jusque sur le bateau, c’est vraiment affreux !

Quand le bateau arrive à quai nous montons directement au premier étage car le deuxième est bien plein. Le trajet débute comme à l’aller sauf que cette fois, nous verrons l’île s’éloigner un peu et la côte de San Francisco apparaitre distinctement. Il semble que le brouillard se soit dissipé. Nous avons une magnifique vue sur la skyline de la ville, et nous nous approchons du Pier 33 d’où nous sommes parti ce matin.

A la descente du bateau, je suis un peu étourdie par mon mal de mer mais cela va rapidement se calmer. Nous essayons d’aller voir la photo hideuse qui a été prise de nous devant le fond vert ce matin, mais nous ne la trouvons pas. Elle devait être bien trop vilaine pour l’afficher à la vue de tous :D

En tout cas, la vue sur San Francisco s’est bien dégagée ! On ne dirait pas qu’il pleuvait presque ce matin.

Nous reprenons le tram au pied du Pier 33 pour rejoindre le Pier 39. Nous continuons à marcher jusqu’au Mcdo des quais car c’est là que nous allons déjeuner.

Après ce repas rapide (fast food… vous avez compris la blague ?), nous partons attraper un bus pour nous rendre jusqu’au City Hall. Le trajet est assez rapide mais sur le chemin nous aurons l’occasion de beaucoup rire avec ma mère, il y avait des gens un peu bizarres dans le bus…

Le bus nous arrête juste en face du City Hall. Il est impressionnant et son architecture se voit dans tout le quartier. On fait quelques photos devant, et croyez-moi, vu sa taille, il faut avoir pas mal de recul pour arriver à le photographier en entier !

Nous traversons la route pour essayer de rentrer à l’intérieur du batiment, il est normalement possible de visiter le hall, un panneau l’indique dans l’entrée. Pour entrer il faut passer des portiques comme dans les aéroports, mais aujourd’hui, un mariage est en cours il est donc impossible d’entrer… quel dommage ! En tout cas, le hall est vraiment beau. Cette architecture ne ressemble pas du tout au reste de San Francisco, c’est marrant !

En sortant du City Hall, nous trouvons une boite aux lettres, ça tombe très bien car nous avons deux cartes postales à envoyer.

Nous passons à pied devant l’Opéra qui est tout aussi beau que le City Hall puis nous nous engouffrons dans une rue du quartier. Cette dernière est très en pente… finalement nous allons plutôt voir pour prendre le bus.
Un arrêt est présent juste à l’endroit où nous sommes, cela tombe parfaitement bien. D’une façon générale, les arrêts de bus sont omniprésents à San Francisco, c’est vraiment très pratique.

Nous prenons donc le bus qui passe pour monter dans la rue, et on en est bien contents !

Nous arrivons finalement devant Alamo Square où nous descendons. Je voulais impérativement voir les Painted Ladies, les très célèbres maisons colorées qui sont un emblème de San Francisco. Je ne sais pas pourquoi ces maisons en particuliers car il y en a des semblables partout, mais elles sont vraiment très sympas. En tout cas la scène est magnifique, on se croirait vraiment à la télévision, c’est une image tellement typique de San Francisco.

Je profite de l’instant pour faire quelques photos depuis le parc, puis nous montons tout en haut de la colline où la vue y est encore meilleure. Nous voyons le centre-ville d’ici mais avec les nuages qui ne cessent de se montrer, la vue n’est pas toujours optimale mais elle suffit pour deviner le Transamerica Pyramid au loin.

Après un million et demi de photos (au moins), nous descendons finalement la colline pour rejoindre la rue des Painted Ladies afin de les voir de près. Ces maisons sont vraiment magnifiques mais les propriétaires doivent en avoir un peu marre de voir leur demeure photographier sans arrêt.

Nous descendons ensuite quelques blocs au sein de Hayes Valley, le quartier est charmant et les belles maisons se succèdent. Nous arrivons à un arrêt de bus, je pense qu’il est temps d’arrêter la balade pour aujourd’hui. Nous prenons le bus et traversons plusieurs blocs jusqu’à arriver à la 1st Street, une rue hyper animée au cœur du quartier financier. On y reviendra sûrement !

Il y a beaucoup d’hommes d’affaires et de grands buildings ici, on retrouve un peu une ambiance comme à New-York, les yeux rivés au ciel pour apercevoir les plus hauts buildings. Nous attendrons le tramway ici un bon moment, il est d’ailleurs bondé quand il arrive à quai. Mes parents en profitent même pour parler avec un couple de Français un peu perdu.

Nous arrivons quelques minutes après au Pier 39, toujours rempli de monde. Nous allons jusqu’au Hard Rock Café juste à l’entrée du pier et nous nous posons pour profiter d’un verre dans une bonne ambiance. Mon père prend une bière et moi j’opte pour un cocktail. La barmaid a un look d’enfer et fait les cocktails les yeux fermés tout en chantonnant. J’adore !

On s’enfonce ensuite un peu plus dans le Pier pour faire le tour des boutiques de souvenirs. Je m’achète un joli tee shirt aux couleurs de San Francisco et un petit sea lion en peluche qui fait du bruit (oui j’adore les petites peluches !) Heureusement que ce n’est que 4$ !

On continue notre balade vers la boutique de chocolat Ghirardelli, on trouve des petits Cable Car remplis de chocolats et plein d’autres petites douceurs au milieu des souvenirs de San Francisco. Certains souvenirs sont d’ailleurs un peu étranges mais super drôles…

Arrivés au bout du Pier, on sort face à l’Océan, ça sent même déjà un peu le poisson ! Les vagues sont déchainées dans l’Océan car il y a pas mal de vent ce soir encore.

On entend les Sea Lions d’ici, ce n’est pas compliqué pour trouver son chemin, il y a pas mal de monde qui s’y dirige. Nous arrivons devant les Sea Lions, la zone est noire de monde mais nous pouvons tout de même voir ces mignonnes bêtes. Ils sont trop mignons, malgré la saison il y en a beaucoup pour la période, je m’attendais à en voir beaucoup moins. Ils jouent dans l’eau, se montent dessus, poussent des cris, c’est vraiment très drôle, j’adore ! Malgré l’odeur et le bruit on reste un petit moment à les observer et à les regarder évoluer.

Pour rentrer, on retraverse à nouveau le Pier, la nuit commence à tomber et les lumières commencent à s’allumer, j’aime vraiment beaucoup cette ambiance. Je me demande ce que ça donne à Noël !

On reprend finalement le bus un peu plus loin pour revenir à l’hôtel. En chemin, on achète quelques trucs à la supérette d’à côté qu’on mangera dans la chambre. Tranquille, sans se prendre la tête pour le coup.

Pendant que mon père se reposera, nous zapperons sur la télé avec ma mère, il n’y a pas grand chose de bien intéressant qui n’est pas entrecoupé de 10 000 pubs. Je déteste vraiment la télé ici et pourtant en France, je passe mon temps à regarder les séries et émissions américaines et parfois même à 3h du matin en direct ! Alala…

Demain nous offrira une nouvelle journée de visites à San Francisco ! Très beau temps prévu, yes !