Voyage en Italie [27.12.14 : Départ pour Gênes & Musée de la Mer]

C’est le grand jour, le jour du départ ! Ce voyage nous amènera de Gênes à Vérone en passant par Pise, Florence et Venise, et tout ça, par la route, au départ de Montpellier.
C’est à 9H que nous prenons la route en direction de Gênes, notre première étape. Après une petite pause à la dernière aire de repos française, nous passons officiellement la frontière.

Les autoroutes Italiennes sont assez spéciales, on ressent immédiatement la différence. Les grosses aires de repos se font rares et les tunnels se multiplient de plus en plus. Free, notre opérateur de téléphonie mobile, nous informe que nous disposons du pass destination Italie comme dans bon nombre de pays d’Europe. Nous disposons donc de 3Go de 3G sur le territoire Italien, ce qui va nous être fortement utile, et va éviter tous les petits tracas pour attraper le WiFi dans les hôtels et restaurants.

C’est à 15H30 que nous arrivons enfin à Gênes. La route pour aller jusqu’à l’hôtel n’est pas des plus simples et les sorties d’autoroute en Italie sont vraiment très très courtes.

Le Mercure de Gênes est situé en périphérie de la ville. De là où nous sommes, nous en avons pour une vingtaine de minute pour aller jusqu’au port. Nous posons nos affaires et nous nous reposons un peu avant de reprendre la route pour le Porto Antico de Gênes.

Nous trouvons un parking situé directement sur le port non loin du Bigo, le gros ascenseur panoramique permettant d’avoir une vue à 360° sur la ville. Nous comptions justement le faire avant de traverser le port pour rejoindre le Musée de la Mer un petit peu plus loin.

En arrivant devant le Bigo, grosse surprise : En raison du fort vent, le Bigo est fermé. Mince alors ! :(

DSC_0009

Il fait extrêmement froid et le vent nous pique le nez, on va donc faire le tour du port et rejoindre ainsi le Musée de la Mer, au moins on sera à l’abri du vend et de ce froid glacial !
En passant, on aperçoit un magnifique bateau. Il faut payer pour monter à bord, nous traçons notre chemin.

DSC_0034

On arrive alors devant le Musée de la Mer (Galata Museo del Mare). Nous avons le choix de prendre soit un billet qui couvre uniquement la visite du musée ou une entrée permettant de visiter également le sous-marin stationné à l’extérieur. Ayant entendu beaucoup de bien de cette visite du sous-marin, nous choisissons cette deuxième option.

DSC_0044

Le musée de la mer comprend une multitude de maquette de bateau, de la plus petite à la plus grande.  On apprend également beaucoup plus de détail sur le port de Gênes. Malheureusement même si certaines salles sont résumés rapidement en Anglais, beaucoup de salles ne sont absolument pas traduites. C’est vraiment dommage.

DSC_0054

Au milieu des maquettes, on tombe également sur une réplique d’une galère génoise de 40m de long. On peut se balader à l’intérieur et découvrir des tas de petits détails.
A l’étage du dessus, une autre reproduction, celle du brigantin « Anna ».

DSC_0099

Une des particularités de ce musée est la possibilité de se faire passer pour un migrant voulant voyager de Gibraltar jusqu’à New-York. Ce musée permet ainsi de reconstituer ce voyage avec tous les objets utilisés à l’époque. On est ainsi muni d’un passeport, avec un faux nom, le circuit est très interactif et plutôt sympa. A la fin, on arrive à New-York, on passe la douane qui nous fait répondre à quelques questions (en italien malheureusement !), puis nous sommes enfin libres.

DSC_0170

Le quatrième étage permet de monter sur le toit pour admirer la vue sur Gênes. Nous ne restons pas très longtemps car il fait toujours aussi froid.

Cela fait déjà plus de 2H que nous sommes là ! Nous re-descendons pour commencer la visite du sous-marin. Mais avant, nous récupérons casque de protection et audio-guide fournis gracieusement.

DSC_0195

La visite du sous-marin est assez simple et assez rapide, on est guidé uniquement par l’audio-guide. La visite est vraiment sympa, c’est assez impressionnant quand on remonte sur le pont.

Après avoir rendu les casques et les audio-guides, il est déjà 19H passé, nous sommes fatigués du voyage et avec le froid qu’il fait, nous n’allons pas trainer très longtemps dans le centre-ville. On se pose alors au Mcdo face au port et nous découvrons les spécificités des Mcdo italiens avec des frites « frisés », haha. Après ce bon repas, il est l’heure d’affronter le froid glacial pour regagner le Bigo et la voiture qui se trouve au parking d’à côté.

DSC_0201

La vue de nuit sur le port est plutôt agréable. Nous récupérons la voiture et nous rentrons directement à l’hôtel pour nous réchauffer et planifier la journée du lendemain.

Très belle découverte à l’hôtel Mercure : la présence d’une bouilloire et de différentes sortes de thé. Je découvre alors un super thé aux fruits rouges, il faut absolument que j’en trouve avant de quitter l’Italie !