Voyage à Singapour en solo [05.09.2019 : Chinatown & Garden by the Bay]

Après une bonne nuit, il est 9H quand le réveil sonne. Je ne compte pas me lever trop tôt cette semaine à Singapour car je sais que mes points d’intérêts vont surtout être le soir. Pour ne pas avoir une trop longue journée dehors, je me prépare tranquillement et déjeune dans ma chambre. Je pars peu avant 10H en direction du 7 Eleven à côté de mon hôtel. J’hésitais à acheter une carte de transport pour 3 jours ou une carte à recharger (EZ Link Card). Après avoir fait mes calculs, j’ai opté pour la carte rechargeable car je ne vais pas prendre tant le métro que ça. J’en profite pour acheter une petite bouteille d’eau fraiche à 2$, ça semble être le tarif classique pour une bouteille.

Je prends ensuite la direction de Chinatown à quelques mètres de là. Le quartier est assez délimité, on y reconnait les décors typiquement chinois et les odeurs qui commencent à émerger.

Mon premier point d’intérêt sera Thian Hock Keng, temple construit pour le culte de Mazu, une déesse de la mer chinoise. L’entrée est facile à repérer, j’y accède par un petit espace boisé, ça met bien dans l’ambiance comparé à l’entrée principale en bord de route.
Tout est en extérieur, on y retrouve un espace de prière et de l’encens à faire brûler. Il y a aussi des cloches à sonner pour faire un vœu et un espace pour les donations.

Je ne reste pas très longtemps, on a vite fait le tour. Le plus beau reste le hall principal où tout le monde s’agglutine pour des photos. Difficile de se frayer un chemin, les gens arrivent par groupe dans l’entrée principale.

Je continue mon chemin dans Chinatown et arrive dans une allée marchande avec que des petits stands vendant des souvenirs. Je ne voulais pas m’encombrer maintenant car ce n’est pas loin de mon hôtel, j’aurai tout le temps pour y revenir dans la semaine.

L’avenue longe le temple Buddha Tooth Relic Temple and Museum qui est mon prochain stop.

L’entrée est gratuite, comme le temple précédent. Il faut cependant être habillée avec les épaules et les genoux couverts pour pouvoir entrer. Si ce n’est pas le cas, une petite étole est à disposition. Le temple est vraiment magnifique, la première pièce n’est pas la principale, mais pour y accéder il faut traverser un couloir de 1000 petits bouddhas. Les dorures et les couleurs sont superbes. Je reste un bon moment à regarder les gens prier, cet endroit est tellement apaisant.

Avant d’aller déjeuner je voulais faire le Sri Mariamman Temple qui est le plus ancien temple hindou de Singapour en plein cœur de chinatown, mais seulement, je vois qu’il faut se déchausser et acheter un billet si on veut faire des photos. J’ai un peu la flemme là tout de suite. Bon, je passe mon tour pour cette fois, j’aurai le temps de revenir le faire plus tard. Direction le Chinatown Point pour aller manger. Ce centre commercial abrite plusieurs restaurants, selfs et snacks.
L’estomac rempli, je pars pour Bayfront, où je vais rester jusqu’à ce soir. Le métro est propre, simple à prendre et il y a des escalators absolument partout, quel bonheur ! Il est 13H quand j’arrive à Bayfront. Il y a une sortie directement dédiée au Garden By the Bay, j’y vois le Marina Bay Sand en gros plan.

Ce lieu exceptionnel regroupe un jardin immense, 2 dômes renfermant des serres magnifiques et des arbres magiques faisant penser au décor d’Avatar. Il va au moins me falloir l’après midi pour voir tout ça !

Il est possible de payer 3$ pour utiliser la navette qui nous conduit jusqu’aux dômes. Je saisi la perche, car je pense que je vais beaucoup marcher à l’intérieur du jardin alors ça sera déjà ça ! La navette part tout de suite, nous faisons le grand tour du parc jusqu’à l’entrée des dômes. Une fois arrivée, j’achète mon billet pour les deux dômes, j’en ai pour 28$, il faudra ajouter un billet à 8$ pour la skywalk que je veux faire, mais le billet ne pourra s’acheter que sur place.

Je commence ma visite par le dôme Cloud Forest, la première chose qui me frappe ce sont les 20°C à l’intérieur. Certes il fait humide pour le bien être des plantes, mais il fait relativement frais alors c’est moins dérangeant que la vraie température de dehors ! :D

A l’entrée, une immense cascade nous accueille, magnifique ! Tout le cheminement du dôme peut se faire tranquillement à son rythme. Les chemins montent et sillonnent la montagne factice à travers le dôme.

A 14H, de fines gouttes d’eau sont libérées pour recréer un climat (encore plus) humide, c’est le bon moment pour aller se planquer !

Depuis le haut du dôme, j’ai une vue imprenable sur les supertrees et le Marina Bay Sand.

La sortie du dôme se fait évidemment par la boutique de souvenirs, mais les prix sont vraiment excessifs, je n’y achèterai rien.

Je continue ma visite par le Flower Dome, très différent du précédent mais il y fait toujours aussi frais.

En cette période, c’est le « Orchid Extravaganza », la fête de l’orchidée, alors toute l’allée principale en est remplie. C’est absolument magnifique ! J’en profite pour faire une conversation vidéo avec ma mère pour lui montrer tout ça. Elle qui adore les fleurs, je sais qu’elle aurait adoré ce lieu. On y trouve beaucoup d’espèces de plantes et de fleurs différentes et tout un espace est destiné au succulentes et aux cactus. Encore une fois, la visite se termine par la boutique souvenirs.

Je pars ensuite à pied en direction des Supertrees, ces fameux arbres magiques en métal qu’on voit de loin. Je traverse de magnifiques points de vues, dont un qui me permettra de me retrouver face à plusieurs de ces immenses structures.

Je me rends à l’entrée du skywalk et paye les 8$ qui me permettront de monter. Je rencontre un couple de Toulousains qui s’est fait bloquer sa carte bancaire le premier jour de leur arrivée à Singapour (TOUJOURS prévenir sa banque de son départ à l’étranger !). On fait un bout de chemin ensemble et arrivons à l’ascenseur qui nous permettra de monter au sommet. La passerelle fait le tour de quelques arbres, c’est vraiment incroyable, la vue est superbe. Il n’y a pas grand monde en plus, alors je suis assez libre de flâner le long du chemin au milieu des arbres magiques.

Je redescends et pars maintenant faire un tour dans le reste du jardin… enfin « le reste »… il est immense alors je vais me contenter d’aller voir « Planet », le fameux bébé qui flotte. J’y arrive rapidement, il se trouve juste à l’entrée du jardin, on ne peut pas le rater.

Je traverse ensuite la rivière et arrive devant un café, vue la chaleur qu’il fait, je n’en demandais pas tant. Je m’y pose pour me rafraichir un peu, ça fait du bien !

Je pars ensuite en direction du Marina Bay Sand, non loin de là.
Tout est très bien connecté ici, une passerelle permet d’accéder à l’hôtel et un escalator s’en suit.

L’hôtel est impressionnant, on voit les 3 tours et le haut qui les rassemblent. Il y a des fleurs à tous les balcons. Arrivée dans l’hôtel, nous ne pouvons que traverser via une passerelle, difficile de savoir où passer. Je continue mon chemin et arrive finalement aux pieds de l’hôtel, par l’extérieur.
Il y a des valets devant, le check in est immense, on se croirait à Las Vegas.
Je cherche l’entrée du rooftop, elle est située à la tour 3, je dois donc tout traverser, entre casinos et restaurants je peux vous dire qu’il y a de quoi faire ici. J’arrive finalement devant la partie la plus intéressante pour moi, l’accès au bar Cé La Vie.

Il y a une queue assez conséquence et certains confondent le bar et le deck d’observation donc c’est un peu la pagaille. Je fais la queue pour accéder au bar Cé La Vie dont l’entrée coûte 22$. Cette somme nous est en fait reversée en bon pour une boisson. Au bout de 20 minutes d’attente, je monte enfin dans l’ascenseur en direction du 57ième étage et nous sommes tous redirigés vers le bar. Avant d’y arriver, je peux déjà avoir un aperçu depuis là-haut du Garden by the Bay, c’est immense !

Le bar a quelques tables à l’intérieur mais la majorité sont à l’extérieur, face à la skyline. La vue est digue !

Pendant que je commande ma boisson, je prends quelques photos de la magnifique piscine à débordement réservée aux clients de l’hôtel, elle est dingue ! Elle fait drôlement envie, et avec le soleil qui se couche c’est encore plus impressionant !

Je choisis un cocktail assez simple sur la carte, mais tous les cocktails coûtent 23$, je me dis que je n’aurai qu’à rajouter 1$ à mon bon de 22$ mais en fait… la note arrive avec les taxes….total, 27$. Ah bah super… !

Toutes les tables sont prises bien évidemment mais je vois des gens essayer de se greffer sur les tables à 4 qui ne sont pas complètes. Je demande alors à la première table que je trouve et je tombe sur une famille super adorable qui m’invite à m’assoir avec eux. Nous faisons connaissance, il y a une vieille dame Lucy qui est Australienne, elle me présente sa belle-fille Belinda, vivant en Angleterre mais originaire de Singapour, venue avec sa fille, rendre visite à sa cousine Singapourienne. Je discute avec elles pendant un bon moment et commence à faire de belles photos, face à la skyline alors que la lumière décroit.

Vers 19H30 il fait nuit noire, tout est illuminé, on voit tous les immenses immeubles en face, et le ArtScience Museum, juste en dessous de nous.

A 20H pile, le spectacle commence. Mes nouvelles amies me laissent de la place devant, je suis aux premières loges, le show semble minuscule depuis tout là haut, et malheureusement la musique du bar est beaucoup trop forte pour pouvoir entendre ce qui se joue en bas. Dommage qu’il n’y ai pas de synchronisation entre les deux. Nous voyons les jets et les jeux de lumières en revanche et c’est vraiment sympa.

A la fin du spectacle je reste un peu avec mes nouvelles amies puis repars en direction de l’ascenseur. En chemin, je revois les Supertrees et les dômes illuminés cette fois, c’est magnifique. Je ferai la rencontre d’une famille Française qui fera son possible pour me prendre une photo potable (mouai, on va repasser, expliquer aux gens comment faire une pause longue c’est un peu délicat, même en Français…).

Il n’est pas loin de 21H quand je redescends dans l’hôtel. La station de métro est accessible juste à côté, c’est super pratique.

Je décide de retourner manger dans Chinatown au mall où j’étais à midi, il y a beaucoup de choix, et je pourrai rentrer à pieds par la suite. En deux stations me voilà déjà arrivée. Il y a plus de monde qu’à midi dans le mall mais je trouverai tout de même où manger tranquillement pour ce soir.

Le chemin du retour me fera repasser par Clarke Quay au milieu des bars et de la musique, il y a toujours une aussi bonne ambiance. J’adore le coin !

Il est 22H quand j’arrive finalement à mon hôtel. On peut dire que j’aurai mérité ma douche et ma bonne nuit de sommeil. Après un petit tour sur internet, je prépare ma journée du lendemain et file me coucher, il est déjà minuit.